Commentaires

Aucun commentaire
Soyez le premier à réagir
Retour à la liste

Agglomération antique de Gisacum

Le Vieil-Évreux Eure Normandie

Gisacum est le nom actuellement donné à une vaste agglomération religieuse gallo-romaine de 250 hectares. 

Contrairement à Évreux (Mediolanum Aulercorum) installée dans le fond de la vallée de l'ItonGisacum est située sur un point haut du plateau, dans la partie nord de la plaine de Saint-André. Le substrat est constitué de lambeaux de placages limoneux recouvrant des argiles à silex, issues de la dissolution de la craie sous-jacente. En dehors de la pluviométrie naturelle très faible (moins de 600 mm/an en moyenne), il n'y a pas de ressource en eau.

Les vestiges les plus anciens découverts dans le temple central sont postérieurs de peu à la conquête romaine (milieu du Ier siècle av. J.-C.). La nature exacte des occupations n'est pas connue, mais l'hypothèse d'un lieu sacré est pour l'instant retenue. Une occupation importante a été mise en évidence pour l'époque augustéenne et un réaménagement important de l'espace central du temple est réalisé dans la première moitié du Ier siècle (vraisemblablement sous Tibère). Dans le troisième quart du 1° siècle, un groupe de trois temples en pierre est construit. C'est à cette époque que semble se mettre en place un premier urbanisme. Un quartier apparaît ainsi à l'ouest du temple, et un second voit sans doute le jour au nord d'un second édifice (l'édifice du champ des Dés), interprété comme une vaste place publique équipée (forum).

Au début du 2° siècle, ces quartiers structurés sont rasés pour laisser la place à un urbanisme très original. La ville adopte alors une forme hexagonale unique dans le monde romain. Au centre, les monuments publics (thermes, temple, théâtre, forum) sont entourés par un réseau d'aqueducs et de grands espaces vides. Les habitats sont rejetés à la périphérie, le long d'une rue bordée d'un portique de près de 5,6 km. Toutes les maisons sont alignées en façade derrière ce portique. L'importance du propriétaire se décline à l'arrière, avec des bâtiments plus ou moins importants. Cette bande bâtie polygonale, qui couvre à elle seule près de 60 ha, concentre les activités artisanales (bronziers, travail de l'os…) et commerciales (auberges ?). Au début du 3° siècle, date de la reconstruction du temple sur 6 ou 8 ha, la ville possède un périmètre de près de 6 km, et un diamètre de 2,2 km6.

Le site semble cesser son activité assez tôt, vers le milieu du 3° siècle. Le temple est alors transformé en castellum (fortin doté d'un fossé et d'un talus imposant). Le temple sera ensuite rapidement détruit afin de récupérer les pierres nécessaires à la construction du second rempart d'Évreux. Le castellum sera réutilisé plus tard comme maison forte aux  12 et 13° siècle, sans doute pour l'un des premiers seigneurs du Vieil-Évreux (seigneurie rattachée à l'évêché d'Évreux). On construira l'église paroissiale à l'angle du temple.

Références et texte complets ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Gisacum

ériode d'ouverture : du 1er mars au 15 novembre
Horaires d'ouverture : 
Mars, Octobre, Novembre : 13h-17h (fermé le mardi)
Avril, Mai, Juin, Septembre : tous les jours 13h-18h
Juillet, Août : tous les jours 10h30-18h30.
Tarifs
L’accès au centre d’interprétation et au jardin archéologique est gratuit.

Des visites guidées payantes sont organisées, plus d'information par ici : http://www.gisacum-normandie.fr/les-visites-de-lete-a-gisacum/

Crédit photographique : Par Urban — Travail personnel, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=883398