Retour à la liste

Tour Pujol, vestiges d'un château.

Argelès-sur-Mer Pyrénées-Orientales Occitanie

Ce château, appelé plus généralement "Tour de Pujol", semble avoir été construit durant le XIe siècle sur l'initiative du comte du Roussillon.

A la création de la vicomté de Tatzo (Taxo), le comte inféoda cette place forte au nouveau vicomte. Mais en 1143 une guerre locale débuta entre le comte Gaufred et le vicomte Bérenger de Llupia au sujet de Pujol justement. Mieux armé, le comte pu le récupérer militairement. Un accord définitif fut trouvé le 7 des calendes de novembre 1143 entre les deux parties.

Il semble que par la suite Pujol soit restée une possession du comte du Roussillon dont tous les biens passèrent au comte de Barcelone à la mort de Guinard II, puis au roi de Majorque lors de la création de cet éphémère royaume. On retrouve le château en 1343, année où le roi d'Aragon, ennemi juré du roi de Majorque (pourtant un cousin) tente d'envahir le Roussillon par la force. Ses troupes traversent les Pyrénées, prennent tour à tour Banyuls, Collioure et font le siège devant le château de Pujol. Nous sommes le 2 juin 1343. L'assaut est donné, mais Pujol se défend bien. Repoussé, les assaillants se retirent.

Le lendemain ils attaquent la ville d'Argelès, mais là encore les habitants, aidés par une troupe de mercenaires génois parviennent à les repousser. Ils parviendront toutefois à prendre Pujol quelques temps plus tard, le royaume de Majorque tombant définitivement dans l'escarcelle du roi d'Aragon.

De nos jours, il reste de ce château une grande tour carrée intacte, initialement son donjon. Elle a été acheté par la mairie d'Argelès il y a quelques années. Une association de bénévoles à désherbé et débroussaillé ses alentours récemment.

Source : http://pyreneescatalanes.free.fr/Patrimoine/ChateauDePujol.php