Commentaires

Aucun commentaire
Soyez le premier à réagir
Retour à la liste

La Crête des Eparges

101 km

Les Éparges Meuse Grand Est

Située à 22 km de Verdun, la Crête des Eparges, dominant la plaine de la Woëvre qui s’ouvre sur Metz, conserve la mémoire de terribles combats, particulièrement en 1915. Ce secteur, qui englobe la Tranchée de Calonne, fut le cadre de la rencontre tragique entre les écrivains mobilisés et la Grande Guerre : Alain Fournier, Louis Pergaud, tous deux tués en 1914, Jean Giono, Ernst Jünger et l’Académicien Maurice Genevoix, auteur du témoignage monumental : « Ceux de 14 ». 

La violence de ses combats préfigure ceux de Verdun en 1916. Tentant de réduire le Saillant de Saint-Mihiel au printemps 1915, les Français attaquent la crête des Eparges, point stratégique dominant les côtes de Meuse. Les allemands contre-attaquent. La confrontation en surface s'enfonce sous terre, et une "guerre des mines" commence dans les entrailles de la colline. Le secteur fut définitivement repris en 1918. 

Avec ses cratères d'explosion, la crête porte toujours les cicatrices de la guerre des mines. De nombreux monuments jalonnent ce haut-lieu : Mémorial du Génie, Monument du point X et son panorama, Monument du Coq… Au pied de la colline s'étend la nécropole française dite "Cimetière du Trottoir". 

Accès libre.

En forêt de Calonne, se trouve la fosse Alain Fournier. C'est une pyramide de verre qui indique l'emplacement où furent découverts l'écrivain et ses hommes, après plus de 70 ans d'une disparition énigmatique. Ils reposent dans le cimetière de Saint-Remy la Calonne.