Commentaires

Aucun commentaire
Soyez le premier à réagir
Retour à la liste

Ruines du château

332 km

Rue du Château Padern Aude

Le château de Padern est assez méconnu dans la région, car il n'a pas joué un rôle très important pendant la croisade contre les albigeois, contrairement à ses voisins de Termes, Queribus ou encore Peyrepertuse.

On ne connaît pas exactement l'année de sa construction, mais le village de Padern est cité dès 899, date à laquelle le roi Charles III dit le Simple cède le territoire à l'abbaye de Lagrasse, alors que ce dernier appartenait encore aux comtes de Toulouse, et non à la couronne de France.

La fortification est signalée pour la première fois en 1026, et on fait état d'une fortification secondaire (forcia) à Padern à la fin du 12° siècle, placée sous le contrôle de l'abbaye de Lagrasse.

Pendant la croisade albigeoise, Chabert de Barbeira, compagnon d'armes d'Olivier de Termes, protecteur des Cathares et seigneur de Quéribus, s'empare de la place. Après la prise du Quéribus, il négocie sa liberté contre l'abandon des citadelles au roi Louis IX.

L'Abbaye de Lagrasse récupère donc le château, et en 1283, en devient officiellement propriétaire par une transaction avec le procureur du roi Philippe III de France dit le Hardi, elle en restera propriétaire jusqu'en 1579.

À la fin du 16°  siècle, après les guerres de religion, Pierre de VIC originaire de Catalogne (Gérone) fait l'acquisition du château, y fait des aménagements en conservant son aspect féodal. En 1706, les descendants revendront par la suite l'ensemble à l'Abbaye de Lagrasse qui laissera le tout à l'abandon à la fin du 18° siècle.

Article complet et source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2teau_de_Padern

Crédit photographique : Par Liberliger — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=61588358