Retour à la liste

Ruines d'un château-fort

Boves Somme Hauts-de-France

Du château ne  subsistent aujourd'hui que la motte castrale que surmontent deux pans de murailles (vestiges d'une tour).

Le promontoire sur lequel est assis le château est scindé en son sud par un large fossé qui permet à la fois une implantation et défensive et symbolique dans le paysage rural du fait de sa hauteur. Ce promontoire est bordé d'une vallée sèche (les Aires) à l'est et une vallée alluviale (avec l'Avre et la Noye) à l'ouest.

À l'heure actuelle on sait que le site se compose de trois espaces distincts :

  • la motte castrale au sud-est,
  • une première basse-cour comprenant, à l'est, deux édifices religieux - un prieuré clunisien, ainsi qu'une église paroissiale -
  • une seconde basse-cour plus au nord. Dans ces deux dernières, des habitations étaient vraisemblablement présentes, bien qu'elles ne soient plus visibles dans l'espace actuel car édifiées en matériaux périssables.

Construite vers le début du xe siècle, la motte castrale est anthropique (i.e créée par l'homme). Selon les résultats des recherches actuelles, il semblerait que les premières occupations se soient faites juste après son édification. Le site fut plus précisément une résidence d'élite.

Références et texte complets ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Château_de_Boves

Crédit photographique : Markus3 (Marc Roussel)