Retour à la liste

Carrière néolithique de dolérite

Plussulien Côtes-d'Armor Bretagne

Site rare! 

Le site est une carrière de dolérite qui a fait l'objet d'une intense exploitation au Néolithique, de -3500 à -18001 , pour la production d'outils en pierre polie.

On estime cette production à 5000 haches par an soit 2 à 3 millions de haches produites et divers autres outils qui étaient largement exportés au-delà des limites de l'Armorique. Les haches de Quelfennec ont été retrouvées dans tout l'ouest de la France (de la Normandie au Languedoc) mais aussi en Europe du Nord-ouest, dans les îles britanniques et en Belgique, preuve de leur grande valeur. Cette production aurait donné lieu à une activité de 3 à 4 personnes à l'année et une vingtaine de saisonniers sur de très nombreuses années. Ces haches de pierre polie servaient à cette époque pour mener à bien les grands travaux de déforestation permettant l'extension des domaines de culture agricole. C'est la dureté particulière de la dolérite, sans fragilité excessive, qui explique son intérêt particulier pour fabriquer des haches et des herminettes (hachettes à tranchant recourbé à l'image du museau d'une hermine) mais aussi des percuteurs.

La production des haches semble avoir disparu progressivement vers -2000 du fait de la diffusion des outils en métaux à l'Age du bronze.

Pour se rendre sur le site: route nationale 164, sortie Saint-Gelven, direction Sélédin puis Quelfenec.

                                                        ou par le bourg de Plussulien ; direction Laniscat, 1ère route à gauche puis 50m plus loin encore à gauche...

Source et références complètes : https://fr.wikipedia.org/wiki/Quelfennec

Crédit photographique : Par Erwan Corre — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=15861582