Retour à la liste

Site de la Fontenelle

D49A Ban-de-Sapt Vosges


C’est sur la colline de la Fontenelle, ancienne pépinière scolaire avant-guerre, que se fixe le front le 12 septembre 1914. Les Français occupent le sommet, sur la cote 627. Les Allemands s’accrochent solidement sur le flanc est, en construisant de puissants retranchements d’où les attaques sont ensuite régulièrement lancées.

Le 23 juin 1915, s’aidant de l’explosion de mines souterraines et du renfort d’une artillerie lourde bien dotée, les Allemands infligent une sévère défaite aux Français en parvenant au sommet. Mais les 8 et 23 juillet suivants, deux violentes contre-attaques voient les troupes françaises réagir et reprendre pied sur l’ensemble de la colline. 1 500 prisonniers sont pris. Après le 25 juillet, la guerre de mines fait rage alors que dans les tranchées les coups de main remplacent les attaques frontales. Malgré l’acharnement des Allemands, les hauteurs de la Fontenelle demeurent aux mains des Français.

En 1925, Un monument est inauguré près de la nécropole rassemblant les dépouilles de 2 348 soldats Français. Les soldats allemands sont, quant à eux, rassemblés dans la nécropole de Senones.